Véronique Duborgel

Depuis sa création en 1928, l’Opus Dei fascine autant qu’il inquiète. Pendant treize ans, Véronique Duborgel — recrutée à l’âge de vingt ans — en a subi la loi rigoureuse sous la pression de son mari et de son entourage : endoctrinement, remontrances, « corrections fraternelles » de la part d’une hiérarchie qui refuse d’entendre sa souffrance de femme battue. C’est lorsqu’elle se décide à rompre que l’organisation se retourne contre elle…


Tous ses livres (1)


Ce site utilise des cookies nécessaires à son bon fonctionnement et des cookies permettant de réaliser des mesures d’audience. Pour plus d’informations et pour paramétrer l’utilisation des cookies, cliquez ici . En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous consentez à l’utilisation de cookies.